Dimanche 29 septembre 2019, pèlerinage à Saint-Pompée et Fête du cochon.

9h45 à la Collégiale de Sainte Ode :

  • Accueil des pèlerins et des fidèles.
  • Bénédiction de la terre de Saint-Pompée.

10h00 Messe votive à St Pompée (et Ste Brigide et Ste Ode dont il était le confesseur)

 

11h00 Fin de la messe :

  • Bénédiction des animaux (sur le parvis).

12H00 Transfert de l’effigie du cochon vers la fête.

  • Ouverture de la fête du cochon.

Animations :

  • Château gonflable.
  • Visites accompagnées de la collégiale, du musée et du centre historique d’Amay.
  • 15h30 : Spectacle d’improvisation.

Entretien sur Radio RFC

CENTRE HISTORIQUE – AMAY – 29/9/2019 – PELERINAGE A St POMPEE et FETE DU COCHON

HISTORIQUE

POMPEE Protecteur des cochons

Bien que n’ignorant pas les relents légendaires des hagiographies, les amaytois aiment perpétuer le souvenir vivace et cohérent de Pompée, le protecteur des cochons.

La tradition locale loue la vénération que Chrodoara-Ode témoignait aux ministres de l’Eglise, dont le prêtre Pompée – son chapelain – décrit dès le XIIIe siècle comme un modèle de vertu et mortifications.

Comme Ste Ode, il fut canonisé par la ferveur populaire. Le point de départ de la dévotion au Bienheureux Pompée est l’église Ste Catherine située au-dessus de la ruelle…St Pompée. Quand elle fut désaffectée, le culte se transporta définitivement à la collégiale qui possédait sa statue depuis 1728.

Le pèlerinage en l’honneur de St Pompée, organisé autrefois le 1er mai et le lundi de Pentecôte tomba en désuétude vers le milieu du siècle dernier.

 

[La dévotion à St Pompée s’est propagée dans les villages autour d’Amay, en Hesbaye et Condroz. Nous sommes heureux d’accueillir notamment, les amis de Voroux-Goreux, du hameau de Bouhet (entre Kemexhe et Freloux), de Mons-lez-Liège, de Stier-Donceel, de Aineffe, de Sotrez (Nandrin) qui entretiennent aujourd’hui encore sa chapelle.]

 

St Pompée est invoqué pour les porcs. Les rites consistaient essentiellement à prononcer une incantation en wallon en tournant trois fois autour du pilier de la statue, à caresser le cochon couché à ses pieds et à emporter de la terre bénite provenant de l’auge en bois déposée près de la statue afin, de retour à la ferme, de la mélanger aux aliments des porcs et ainsi les protéger durant un an.

Aujourd’hui, on prie aussi St Pompée pour l’eczéma, croute de lait des nouveau-nés.

A Amay et dans quelques chapelles, Ste Brigide lui est associée pour les bêtes à cornes.

Le pèlerinage du 1er mai commençait par une messe votive solennisée suivie de la dévotion. L’après-midi, les solides éleveurs faisaient la fête (comme nous aujourd’hui) avant de regagner leur village.

[lors des visites, ce dimanche 29 septembre après-midi, au cours de la Fête du cochon avec les guides du Musée vous découvrirez la ruelle moyenâgeuse St Pompée et, dans la collégiale restaurée les statues de St Pompée et Ste Brigide, ainsi que les nombreuses pièces remarquables, dont le sarcophage et la châsse de Ste Ode, classés Trésors de la FWB.]

Bienvenue et belle fête à tous !

Les Amis des Pierres.

Merci à Claire Moreau (+), au Père M. Coens (+), à Marie-Hélène et Marc Mélard-Marganne, et au Dr B. Wibin (+) dont les écrits savants nous ont largement inspirés pour la rédaction de cet article.

fr_FRFrançais
en_GBEnglish (UK) fr_FRFrançais